NOSTALGEX // Céline Peruzzo

Vernissage: Vendredi 20 mai – 18h à 22h // Finissage: Vendredi 3 juin – 18h à 22h

Exposition ouverte du 21 mai au 3 juin 2016 : Mercredi 14h -18h, Jeudi 17h -19h, et sur rendez-vous.

 

Alors que l’espace d’arts Saint-Valentin grandit, il est pénétré par les installations silencieuses de l’artiste italo-suisse Céline Peruzzo.

 

Céline Peruzzo est amoureuse, d’objets, de gestes, d’accouplements exigeants et débordants

d’amour pertinent.

De liaisons inattendues, Céline Peruzzo effectue des assemblages goûteux, entre matériaux

bruts et réminiscences de l’histoire de l’art. Elle parcourt désinvolte les grands livres,

musées et maîtres.

Pendant des jours, Céline a inhabité l’espace. Elle y a installé des objets, lourds, légers,

récupérés. Des installations in situ, minimales mais riche d’histoire.

Des bouts de corps et d’histoires sont recombinés dans un désir d’immortalité, une maturité

fruitière qui se moque des caprices de l’histoire de l’art.

Céline empreinte et assemble. Elle crée alors « Nostalgex », – Is she from Nostalgex ?

Céline est totalement nostalgex.

 

Quiconque a déjà mis les pieds dans une grande institution de l’art occidental, reconnaitra

dans les propositions de Peruzzo les vestiges académiques d’un amour en ruine.

 


Céline Peruzzo obtient un master à la ZHdk de Zurich en 2012, après avoir été diplômée de la HEAD

à Genève en 2004. Toujours en 2004 elle reçoit la Bourse du concours fédéral d’art Swiss Art Awards et

bénéficie en 2005 d’un atelier à la Maison des arts du Grütli à Genève pour une durée de deux ans.

 

Céline Peruzzo a été invitée par Christina Jonsson.

 

C.J.